.
EcoEtSanté2010
Recherche sur ce site
[Sommaire] [Plan_du_site] [Forums] [Thèmes] [Mots-Clefs] [Espace privé]
Sur ce site recherche de mot(s) dans les Mots-clés dans les Thèmes Ou sur le web
Accueil Economie de la Santé, Santé de l’Economie Constats et Perspectives, Etudes et Rapports Approche Etatique ou Libérale ? Approche systémique et Santé publique Réforme (2004) en cours Quiz et Humour ! Biblio, Sites, Emissions, Lexique Aspects concrets ; Agenda Coups de coeur. Spip Campagne présidentielle, Législatives, élections 2007
Vous êtes libre de cliquer sur une rubrique du bandeau ci-dessus...
  Vous êtes ici : Sommaire > Approche systémique et Santé publique > Effets indésirables des médicaments, Affections Iatrogènes et Infections Nosocomiales

 



0 0

Etudes menées en 1998.
La iatrogénie (iatrogénèse) médicamenteuse en France
[ cliquer Site du Ministère de la Santé ]

vendredi 18 juin 2004, par

 

Forums associés :
Baromètre santé Nutrition 2002 : Photographie et évolutions des comportements alimentaires des Français ... Commentaires : 1 .... dernier le 8 juin 2008
Extrait du Discours de Bernard Kouchner, Secrétaire d’Etat à la Santé ... Commentaires : 1 .... dernier le 13 avril 2008
Iatrogénie (iatrogénèse) médicamenteuse : une contribution à la diminution du risque iatrogène. ... Commentaires : 1 .... dernier le 19 décembre 2008
L’environnement et la santé aujourd’hui ... Commentaires : 3 .... dernier le 6 juin 2009
Les graisses (acides gras) "trans" (issues d’hydrogénation industrielle), véritable danger de santé publique ! ... Commentaires : 1 .... dernier le 12 avril 2008
Sans sel, merci ! ... Commentaires : 3 .... dernier le 20 avril 2009
Sociologie de l’Alimentation ... Commentaires : 1 .... dernier le 15 juillet 2010


Dans la même rubrique :
Adverse events among medical patients after discharge from hospital. Alan J. Forster et al.
Etude prospective sur les admissions des personnes âgées pour iatrogénie médicamenteuse
Evénements indésirables graves (EIG) dans les établissements de santé.
Extrait du Discours de Bernard Kouchner, Secrétaire d’Etat à la Santé
Hépatite C : Transmission nosocomiale, état de santé et devenir des personnes atteintes
Iatrogénèse médicamenteuse. Evénements indésirables : effets indésirables ou erreur médicamenteuse ?
Iatrogénie (iatrogénèse) médicamenteuse : une contribution à la diminution du risque iatrogène.
Le LIEN, association
Le rapport bénéfice/risque du futur vaccin H1N1 en question
Nomination. Bulletins Officiels 2003-42 et 2004-13
Prévention de la iatrogénie médicamenteuse chez le sujet âgé.
Quelques chiffres tirés de" l’estimation du risque iatrogène grave dans les établissements de santé en France"
Risques et Vigilance des Produits de Santé
Surconsommation de médicaments : psychotropes, tranquillisants, somnifères, neuroleptiques, antidépresseurs, antibiotiques


Rubriques voisines :
Habitudes alimentaires et modes de vie
Environnement, Travail et Facteurs de risque
Nécessité d’une politique de prévention et de santé publique
Travail en réseau, délégation, partage de compétences, décloisonnement, approche systémique
Intérêt d’approches et de médecines non conventionnelles
Intérêt du travail sur soi, du développement personnel



Forum lié à l'article


Sommaire
Plan_du_Site



mot-clef
général : chiffres Santé
spécifique : anti-rhumatismaux

Tous les Thèmes et Mots-clés associés à l'article :

Agences, Commissions, Organismes (Santé)

Afssaps (ex Agence du Médicament)
Surconsommation médicale. L’exemple très grave de la surconsommation d’antibiotiques
Les 2èmes journées de l’Afssaps - 15 et 16 juin 2004
L’Homéopathie moins remboursée ? Ne marche-t-on pas sur la tête ?
La iatrogénie (iatrogénèse) médicamenteuse en France

Coûts et surcoûts (Santé)

surprescription
"Regards croisés patients/médecins sur les antibiotiques"
Ce qui bloque la réforme : Conservatisme ou gestion d’amateurs ?
La consommation d’antibiotiques a baissé
Les antibiotiques de moins en moins automatiques.

traitements inadaptés
Médicament : la politique de la France n’est pas cohérente
Dérembourser l’homéopathie ? Une économie en trompe l’oeil !
Douste chasse (mollement) les gaspis
Un staphylocoque sur trois est devenu résistant aux antibiotiques !

Informations, études, sondages, chiffres (Santé)

mortalité
La Santé malade
L’exemple de la Sécurité Routière
"Comment sauver la Sécu" - Charge vitale
Coût des cancers, et nécessité d’une politique ambitieuse de prévention.

études, rapports (économie et santé)
Les Français et le Médicament
"L’improbable réforme"
L’obésité
Etude de certains facteurs de risque de l’obésité

chiffres Santé
La prévention oubliée
Psychotropes, la France sous influence
Assurance Maladie - Vous croyez que c’est grave, docteur ?
Les Français ignorent tout ou presque de leur système de santé

Médicament

surconsommation de médicaments
Une machine à faire des déficits
Un remboursement des médicaments plus élevé ailleurs qu’en France.
Créer un système national de santé
Politique européenne de la santé - La réflexion des Verts

effets indésirables (EI) des médicaments (ADR, Adverse Drug Reaction)
Revue "Prescrire"
L’affaire Glaxo révèle une menace juridique sur la pharmacie
Lutter contre la surconsommation médicamenteuse
Médicament : Rationnaliser la prescrition et le remboursement

bon usage des médicaments
Le Ministère de la Santé dévoile son nouveau tableau de bord des infections nosocomiales
Prévention de la iatrogénie médicamenteuse chez le sujet âgé.
ETUDE DE LA PRESCRIPTION ET DE LA CONSOMMATION DES ANTIBIOTIQUES EN AMBULATOIRE
Nosocomial ? iatrogène ? Définitions et différences. Notion de iatrogénèse systémique

événement iatrogène médicamenteux (EIM, ADE Adverse Drug Event)
Iatrogénie (iatrogénèse) médicamenteuse : une contribution à la diminution du risque iatrogène.
Des charges sociales excessives : la France championne d’Europe, et du chômage !
Données sur la surconsommation médicamenteuse en France
Iatrogénèse médicamenteuse. Evénements indésirables : effets indésirables ou erreur médicamenteuse ?

Médicaments (types de)

antibiotiques
La surconsommation d’antibiotiques au pilori
Pourquoi les médecins doivent retourner à l’école
Le service médical rendu (SMR) des médicaments a été réévalué
1400 tonnes de médicaments dans les mangeoires

vasodilatateurs
L’Etat doit définir un panier de soins
QUELQUES CHIFFRES (1994) SUR LE MEDICAMENT
Extrait du Discours de Bernard Kouchner, Secrétaire d’Etat à la Santé
Les politiques de prise en charge des médicaments en France, Allemagne et Angleterre

psychotropes
La France Médaille d’or des pillules du bonheur
Le marché de la santé. Médicaments et dépression.
La crise des antidépresseurs ou la médecine sous contrôle
Se risquer à la complexité pour mieux prendre en compte la réalité des conduites "non-raisonnables"

analgésique
Déficit de la sécurité sociale : le rapport du Haut Conseil
La consommation de médicaments non prescrits, en France, en Europe.

anti-inflammatoires
Migraine : votre tête entre de bonnes mains
Les Thérapies Manuelles
Le footballeur Djibril Cissé mange t il trop salé ?

cardiovasculaires
Etude prospective sur les admissions des personnes âgées pour iatrogénie médicamenteuse
Quelques chiffres tirés de" l’estimation du risque iatrogène grave dans les établissements de santé en France"

Organisation, Qualité (Santé, Soins)

indicateurs de qualité (Santé, Soins)
La sécurité et la qualité en cours de détérioration
Les dépenses de santé ont atteint 2579 euros par Français en 2002
"Les Politiques de Santé" (EUROPE et SANTE). Conclusion du Séminaire
L’Administration des Vétérans (EUA, 8 millions de personnes) montre l’exemple.

maladies, affections iatrogènes, iatrogénèse (ex iatrogénie)
Comment déclarer les événements iatrogéniques ?
Les infections et maladies nosocomiales
Synthèse de la loi sur l’assurance maladie
Nomination. Bulletins Officiels 2003-42 et 2004-13

Organisation, Santé publique

mesures de santé publique
Notre intention avec ce site EcoEtSanté2010
L’environnement et la santé aujourd’hui
Contre l’obésité, l’éducation à l’alimentation
OBESITE - Chronique d’une catastrophe annoncée

baisser la consommation d’antibiotiques
Les bactéries font de la résistance
Infections nosocomiales : quand le danger vient de l’hôpital
Les antibiotiques bientôt inefficaces ?
TPE d’élèves, sur la surconsommation d’antibiotiques

pharmacovigilance
POUR UNE POLITIQUE EUROPEENNE DU MEDICAMENT
Collectif Europe et Médicament
Médicaments : l’heure des choix
Risques et Vigilance des Produits de Santé

Symptômes et pathologies

maladies cardio-vasculaires
Obésité et surpoids : une "épidémie mondiale"
L’excès de sel : Economie (non durable) et Santé ne font pas bon ménage
Conséquences de la surconsommation de sel, de sucre.
Quelques chiffres sur l’obésité en France

0 0 0


-  221 personnes sur les 2 132 étudiées (10,3 %) présentaient, le jour de l’enquête, un effet indésirable d’un médicament.

Parmi ces 221 cas, 33 % correspondaient à des effets indésirables graves, et 10,9 % avaient été hospitalisés pour l’effet indésirable

-  le nombre des hospitalisations motivées par un effet indésirable médicamenteux est estimé à 128 000 par an.

Les effets indésirables des médicaments constituent le motif d’admission de 3,19 % des hospitalisations dans les services de spécialités médicales des hôpitaux publics français.

-  le nombre moyen de journées d’hospitalisation dues à un effet indésirable médicamenteux est estimé à 1 146 000 par an.

Le gouvernement a fait de la sécurité et du bon usage du médicament un des piliers de sa politique de santé.

La iatrogénie médicamenteuse, conséquence indésirable et négative sur l’état de santé de la prise médicamenteuse, était jusqu’à récemment mal évaluée dans notre pays.

Pour remédier à cette lacune le système national de pharmacovigilance de l’Agence du médicament a mené successivement deux études sur la iatrogénie médicamenteuse, à l’aide de ses 31 centres régionaux et sous la coordination des centres de Strasbourg (Pr Imbs) et Bordeaux (Pr Bégaud).

La première étude était une étude de faisabilité, menée sur un échantillon représentatif de malades hospitalisés un jour donné dans des services hospitaliers de France métropolitaine (médecine, chirurgie et long séjour). Elle a montré une prévalence des effets indésirables des médicaments dans la population étudiée de 10,3 % : ceci signifie que 221 personnes sur les 2 132 étudiées, présentaient, le jour de l’enquête, un effet indésirable d’un médicament.

Parmi ces 221 cas, 33 % correspondaient à des effets indésirables graves, et 10,9 % avaient été hospitalisés pour l’effet indésirable.

La deuxième étude a été menée de façon prospective pendant 14 jours en 1998 sur un échantillon représentatif des services de spécialités médicales des hôpitaux publics français. Elle avait pour objectif d’estimer :

-  l’incidence des hospitalisations motivées par la survenue d’un effet indésirable ;

-  la proportion de ces effets indésirables :

-  liés à la nocivité inhérente des médicaments utilisés dans les conditions normales d’emploi,

-  associés à des pratiques d’utilisation non conformes aux indications et recommandations du résumé des caractéristiques du produit de l’autorisation de mise sur le marché et pouvant de ce fait être éventuellement évités ;

-  les coûts induits par ces hospitalisations.

L’étude a été réalisée entre le 2 mars et le 20 avril 1998 et a porté sur 62 services de médecine ou de spécialités médicales tirés au sort et répartis dans 33 hôpitaux (11 centres hospitaliers universitaires et 22 centres hospitaliers généraux).

Parmi 3 137 malades hospitalisés pendant cette période de 14 jours, 100 d’entre eux l’ont été pour effet indésirable, ce qui représente un taux d’incidence de 3,19 %.

Un indicateur majeur de la iatrogénie médicamenteuse est donc mesuré pour la première fois dans une étude nationale en France : les effets indésirables des médicaments constituent le motif d’admission de 3,19 % des hospitalisations dans les services de spécialités médicales des hôpitaux publics français.

Les principales caractéristiques des effets indésirables ayant motivé une hospitalisation sont les suivantes :

-  ces effets sont survenus de façon prépondérante (91 % des cas) pour des médicaments de prescription, et seulement dans 9 % des cas pour des produits d’automédication ;

-  ils ont été observés chez des patients souvent âgés de plus de 60 ans (âge moyen 60,5 ans) ;

-  ils sont liés dans 57 % des cas à la toxicité inhérente des médicaments. Dans 31 % des cas, dont une partie aurait probablement pu être évitée, ils relèvent aussi de pratiques de prescription par le médecin et d’utilisation par le patient non conformes à l’autorisation de mise sur le marché ;

-  ils ont été essentiellement digestifs (27 %), cardio-vasculaires (12 %) et cutanés (10%) ;

-  ils ont été causés, par ordre de fréquence décroissante, par des médicaments cardio-vasculaires, en particulier des cardiotoniques, antiarythmiques et vasodilatateurs (13 %), des psychotropes (10,9 %), des cytostatiques (8,3 %), des anticoagulants et des antibiotiques (respectivement 7,8 %), des analgésiques (6,7 %), des anti-inflammatoires et des anti-rhumatismaux (5,7 %).

Concernant la mortalité, 8 décès sont survenus, 4 d’entre eux étaient reliés directement à un effet indésirable. Ces 4 décès correspondent à un taux d’incidence de 0,128 %. L’estimation de l’incidence double si l’on retient l’ensemble des décès observés.

Compte tenu du nombre limité de décès observés au cours de cette étude qui n’avait pas pour objectif l’évaluation de la mortalité, l’extrapolation à l’ensemble de la population des patients hospitalisés n’est pas pertinente, comme l’exprime des intervalles de confiance très larges : 201 à 10 091 décès par an en ne retenant que les 4 décès liés au médicament, et 2 058 à 18 528 décès par an en retenant les huit décès observés, sans tenir compte de la relation au traitement.

La projection des données recueillies, compte tenu des 4 000 000 d’admissions annuelles dans les services de spécialités médicales en France métropolitaine, permet d’estimer le nombre des hospitalisations motivées par un effet indésirable médicamenteux à environ 128 000 par an en France (intervalle de confiance : 101 000-156 000).

La durée moyenne d’hospitalisation a été de 8,9 jours, ce qui permet d’estimer le nombre moyen de journées d’hospitalisation dues à un effet indésirable médicamenteux par an à 1 146 000 (intervalle de confiance : 902 000-1 390 000).

Les résultats de l’étude sont encore préliminaires, l’estimation du coût de ces hospitalisations n’est actuellement pas disponible.

Ces résultats confirment l’importance du problème de santé publique posé par la iatrogénie médicamenteuse et montrent que celle-ci est en partie évitable en respectant le bon usage du médicament et en luttant contre la surconsommation médicamenteuse injustifiée.


Accès à :
Forum lié à l'article

Sommaire
Plan_du_Site


Retour à : Navigation
par
Thèmes ou Mots-clefs

Poster un message sur ce Forum

La iatrogénie (iatrogénèse) médicamenteuse en France
21 janvier 2008, par Debacker Kelly

Bonjour, je suis actuellement scolarisée en 1er Sciences et Technologie de la Santé et du Social et je travail sur le théme de la surconsommation médicamenteuse en France et pour pouvoir élargir mon sujet je voudrais pouvoir avoir votre avis sur la question. En l’attente d’une réponse favorable , veuillez accepter mes sincéres salutations.


  • La iatrogénie (iatrogénèse) médicamenteuse en France
    13 décembre 2008, par
    Nathalie DUPONT

  • Bonjour, je suis étudiante à l’école des cadres de la croix rouge, et mon sujet de mémoire est sur la iatrogénie médicamenteuse. Nous pourrions peut-être échanger nos idées sur ce thème. Par avance je vous remercie N.DUPONT


  • La iatrogénie (iatrogénèse) médicamenteuse en France
    2 avril 2009, par
    annie

  • à N.Dupont Allez voir le site de l’AFCI & vous verrez tout ce que coûte en examens soins & remèdes ce trouble (cystite intersticielle) vraisemblablement fabriqué par de nombreux traitements et une alimentation toxique. Il y aurait un lien à montrer entre les antidiabétiques (glitazones entre autres) et l’acidose urinaire qui conduit à la C.I. Officiellement, pas de causes connues à la C.I. Les glitazones font faire des oedemes importants, néanmoins ils sont prescrits à des obèses avec un diabete type 2. Dans ce cas c’est le système d’information des médecins traitants qui est dysfonctionnel. and so on..., on pourrait continuer. Les diabétiques âgés sont bien servis. Bon courage pour votre travail. Si cela pouvait aider la C.Q.... l’ultime payeur.





    Statistiques pour l'article
    11608 visites uniques


    0
     

    Sommaire forum
    Il y a 3 contribution(s) à ce forum.

    La iatrogénie (iatrogénèse) médicamenteuse en France .... 2 avril 2009, par annie

    La iatrogénie (iatrogénèse) médicamenteuse en France .... 13 décembre 2008, par Nathalie DUPONT

    La iatrogénie (iatrogénèse) médicamenteuse en France .... 21 janvier 2008, par Debacker Kelly



    0  

    LOGO SPIP Référencement Googlecreation site internet marseille | Sommaire | Résumé long | Plan du site | Forums | Navigation par Thème | Navigation par Mot-Clef | Administration site
    et rédaction article